Apprentie en diplôme d'ingénieur TPS, Asmaa candidate au "prix de l'élève-ingénieure France 2021" de la CDEFI

  • Information publiée le

Jeune femme ayant choisi d'exprimer sa créativité dans des domaines traditionnellement occupés par les hommes, elle entend, par l'exemple de son cursus atypique, encourager les jeunes filles à trouver et choisir elles-mêmes leur voie d’orientation, sans céder aux pressions et aux influences, à explorer les domaines techniques, d'ingénierie et de l'industrie du futur.

Forte de son Bac Scientifique mention bien, Asmaa obtient un DUT en EII (Electronique Informatique Industrielle) et une Licence Professionnelle (LP) en Mécatronique avant d'intégrer une formation  au CREA (Centre de Recherche Engineering d’Automobile) à Casablanca, Maroc, où elle réussi le challenge de s'intégrer, seule femme parmi ses compagnons de promotion.

Son objectif de devenir ingénieur la conduit à l'Université de Haute Alsace de Mulhouse, où son bon classement à la Licence EEA (Electronique, Electrotechnique et Automatique) lui permet d’intégrer Télécom Physique Strasbourg en 2018.

Au cours de son cursus, Asmaa s'engage dans divers challenges : un start'up week-end en 2018, le concours Alsace Tech en 2019 (son équipe obtient le prix Alsace Digitale), le Challenge Industrie de Mulhouse en 2019... autant d'expériences et de rencontres qui enrichissent ses compétences.

A travers sa candidature au "prix de l'élève-ingénieure France 2021" organisé dans le cadre de l'opération Ingénieuse portée par la Conférence des directeurs des écoles françaises d’ingénieurs (CDEFI), Asmaa affirme ses valeurs d'égalité femmes-hommes dans le milieu scolaire et dans la sphère professionnelle, de refus des stéréotypes et de la pression sociétale défavorables à l’orientation des jeunes filles vers les formations scientifiques et technologiques et vers les carrières d’ingénieur·e·s.
Membre de la CDEFI, TPS partage les mêmes valeurs et soutient sa candidature.

Consulter la liste des actualités