En route vers l'IMT Grand Est

  • Information publiée le

Approuvée à l'unanimité par le Conseil d'Ecole, la convention de partenariat organise le réseau IMT Grand Est constitué de trois Ecole de Nancy (Mines Nancy, Télécom Nancy, Ecole Nationale Supérieure de Géologie) et deux de Strasbourg (EOST et Télécom Physique Strasbourg).

Initiée par Philippe Jamet (Directeur Général de l’Institut Mines Télécom, DG IMT), Francis Jutand (DGA IMT),François Rousseau (Directeur des Mines de Nancy) et Christophe Collet (Directeur Télécom Physique Strasbourg), l'action commune vise à faire émerger dans cette nouvelle Région, de manière visible et attractive, un IMT Grand Est regroupant les écoles liées à l’IMT. Cet IMT Grand Est s’inscrit dans une logique de partenariat régional renforcé, mais pas de fusion comme ce fut le cas pour l’IMT Atlantique. A l’Est, les cinq écoles du réseau sont en effet toutes écoles internes des Universités de Strasbourg et de Lorraine, et leurs présidents Michel Deneken et Pierre Mutzenhardt soutiennent l’émergence de ce réseau régional, qui mènera des actions communes en formation, innovation pédagogique et soutien au développement économique.

Cinq thèmes de collaborations ont été identifiés :

•       Numérique, et plus particulièrement la sécurité et la sûreté des données, l’internet des objets, l’intelligence artificielle et la science des données, l’Industrie 4.0 ;

•       Géosciences, et plus particulièrement l’utilisation du numérique, les problématiques de mesures, et l’approche « société du futur » des géosciences (aspects environnements, sociétaux, etc.) ;

•       Ingénierie pour la santé, et plus particulièrement l’imagerie, la robotique médicale, l’accompagnement de l’autonomie, l’e-santé, et les données massives pour la santé ;

•       Interface matériaux, procédés, numérique, et notamment la fabrication additive ;

•       Conception innovante et design.

La stratégie du réseau IMT Grand Est repose sur plusieurs axes visant à valoriser les actions communes sur des thématiques fortes en mode collaboratif ; à enrichir l’offre de formation proposée aux élèves-ingénieurs de manière cohérente et complémentaire (entreprenariat, cybersécurité, ingénierie en santé), etc. ; à faire progresser la notoriété des écoles à travers différentes actions d’envergure régionale.

Consulter la liste des actualités