Département Ingénierie des Signaux et Systèmes

Ce département regroupe les étudiants suivant les options Images, Signaux et Sciences des Données (ISSD), Electronique et Systèmes Embarqués (ESE), Ingénierie des Systèmes, Automatique et Vision (ISAV) du cursus d’ingénieur généraliste, (admission sur concours CCP ou sur dossier).

Le département Ingénierie des Signaux et Systèmes (I2S) englobe toutes les disciplines de Télécom Physique Strasbourg ayant pour dénominateur commun :

  • les signaux, qu’ils soient sous forme analogique ou numérique, monodimensionnels ou multidimensionnels, représentant des données temporelles comme le son, spatiales comme l’image, ou spatio-temporelles comme la vidéo ;
  • et les systèmes au sens d’un ensemble complexe et structuré de composants mécaniques, électroniques et informatiques en interaction permanente et assurant une fonction d'usage comme un robot, un système embarqué ou un circuit électronique.

Ce département, qui est le plus grand de Télécom PS en termes de nombre d’étudiants (environ 50), est accessible à la filière généraliste à partir du second semestre de la deuxième année.

Un mécanisme original de choix de modules d’enseignements optionnels permet aux étudiants, lors d’une première phase de vœux, de classer les modules par ordre décroissant de préférence sur un site web dédié. Ces résultats sont ensuite analysés pour produire un emploi du temps sur mesure qui réponde au mieux à l'ensemble des vœux, tout en tenant compte des contraintes d'organisation. Le choix final se fait en ligne environ un mois plus tard, en adéquation avec l’emploi du temps ainsi optimisé.

Le département I2S permet d’accéder à 3 options de troisième année :

Images, Signaux et Science des Données (ISSD)

Cette option aborde les problèmes et méthodes relatifs au traitement et à l'analyse de signaux, d'images et de données. La formation comporte aussi bien des modules méthodologiques que des modules applicatifs. Les travaux pratiques occupent une place importante dans l'enseignement dispensé.

Les problématiques de traitement et d'analyse d'images et de données (data science) prennent une importance croissante dans l'activité des entreprises et des structures de recherche. Cette évolution est due à une mise à disposition massive de données (imageurs scientifiques de plus en plus performants, données générées par les activités humaines et les objets connectés), dont il s'agit de tirer parti. Dans ce contexte, la formation scientifique proposée dans l'option ISSD correspond à une forte attente actuelle au niveau des entreprises et des structures de recherche.

Les étudiants de cette option ont la possibilité de préparer un master en double diplôme via le parcours Images et Données du master IRIV.

Electronique et Systèmes Embarqués (ESE)

L’option Electronique et Systèmes Embarqués permet aux étudiants de compléter leurs compétences en électronique acquises durant les deux premières années par des notions spécifiques à la conception de systèmes embarqués (méthodologies de conception des systèmes hétérogènes complexes, circuiterie hautes fréquences et radiofréquences, modulation/démodulation, programmation) et d’un projet de réalisation d’un système embarqué.

Les systèmes embarqués sont omniprésent dans des domaines très variés tels que l’automobile, l’avionique, l’instrumentation médicale, les biotehcnologies, l’environnement, le contrôle de process industriels, l’électronique grand publique, etc. Aujourd’hui, le goulot d’étranglement est plutôt du côté du hardware que du software (problématique de consommation d’énergie, de miniaturisation des dispositifs, réduction des volumes de données à stocker et/ou à transmettre …). La spécialisation Electronique et Systèmes Embarqués couplée à la formation généraliste des étudiants de Télécom PS leur donne tous les atouts nécessaires pour relever ces challenges qui se positionnent naturellement à l’interface entre différents domaines.

Les étudiants inscrits en 3A ESE ont accès au master Sciences et technologie mention Physique appliquée et ingénierie physique, parcours Micro et Nano Electronique de l’UFR Physique et Ingénierie. Ce master renforce la coloration « microélectronique » (conception de circuits intégrés, technologie des circuits intégrés , architectures analogiques et numériques avancés, micro-capteurs intégrés) qui est parfaitement complémentaire à formation propre à l’école. 85% des cours de spécialisation sont en commun entre l’école et le Master. Parmi les 15% restant, les étudiants suivent notamment un TP sur 3 jours en salle blanche à Grenoble.

Ingénierie des Systèmes, Automatique et Vision (ISAV)

Les enseignements de cette option visent à donner aux étudiants des compétences transverses dans les domaines de la robotique, de la vision par ordinateur, de la commande avancée et de l’informatique industrielle. Une large part est laissée à la pratique sous la forme d’un projet d’une centaine d’heures qui occupe presque tout l’emploi du temps du mois de janvier. Lors de ce projet, les étudiants sont mis dans un contexte le plus proche possible de leur futur métier d’ingénieur avec pour objectif la mise au point d’un système original, souvent inspiré des problématiques de recherche des membres du corps enseignant.

L’option ISAV forme des ingénieurs aptes à relever les nouveaux défis liés à l’usine du futur (robotique, réseaux de terrain, objets connectés, systèmes de supervision), aux systèmes autonomes (véhicules autonomes, drones, assistance à la personne) et à la transition énergétique (smart-grids, optimisation énergétique, ingénierie durable).

Ses compétences lui permettent de modéliser, simuler, commander et optimiser des systèmes dynamiques complexes. Ces systèmes utilisent des informations issues de capteurs simples, mais aussi des capteurs plus sophistiqués apparus récemment dans l’industrie, comme des caméras utilisées pour piloter en temps réel un bras manipulateur ou un robot mobile.

Les étudiants de cette option ont la possibilité de préparer un master en double diplôme via le parcours Automatique et Robotique du master IRIV.

Stages et débouchés

Les 5 entreprises qui accueillent le plus de stagiaires :

  • ISSD sont Thalès, CEA, ONERA, Philips et General Electric
  • MNE sont ON Semi-conducteur, ST Microelectronics, Socomec, Hager et Thalès
  • ISAV sont Bosch, Thales, Airbus, Renault, Daimler.