Formation d'ingénieurs en alternance

La formation d’ingénieurs en alternance en Électronique et Informatique Industrielle (EII) a pour vocation de former des ingénieurs capables d’accompagner les entreprises dans leur transition numérique. Elle s’effectue en apprentissage ou en formation continue, en partenariat avec l’ITII Alsace (Institut des Techniques de l’Ingénieur de l’Industrie d’Alsace), et donne ainsi la possibilité d'accéder au métier d'ingénieur tout en se formant aux réalités de l'entreprise. Nous formons des ingénieurs créatifs et ouverts d’esprits, compétents pour travailler sur des projets industriels et techniques de façon responsable et communiquer efficacement au sein d’équipes pluridisciplinaires.

Objectifs de la formation

La formation a pour objectif de former des ingénieurs en électronique et systèmes numériques capables de :
  • analyser une situation et la traduire en spécifications techniques ;
  • concevoir un prototype et une solution industrialisable ;
  • réaliser un système ;
  • évaluer et valider une solution technique ;
  • proposer des solutions innovantes en réponse à des exigences ;
  • définir et piloter un projet de manière responsable ;
  • s'adapter à son environnement et de façon proactive ;
  • collaborer dans un contexte multidisciplinaire ;
  • communiquer à l'écrit et à l'oral, sur des sujets généraux et techniques, en français et en anglais.

Une formation centrée sur la transition numérique des industries

La plupart des ingénieurs diplômés exercent leur métier en bureaux d'études, en recherche et développement, en production, ou en tant qu’ingénieur méthode dans des domaines très variés (transport, énergie, instrumentation et mesures, industrie pharmaceutique, etc.). Leur expertise couvre entre autre :

  • l’électronique système (bancs de tests électronique, systèmes embarqués) ;
  • l’électronique des composants (micro-électronique, électronique numérique) ;
  • les capteurs, instrumentation et mesures ;
  • l'informatique (développement logiciel, base de données, réseaux, objets communicants) ;
  • l'informatique industrielle et la cobotique.

L'apprentissage pour être au plus près du monde industriel

Les études en apprentissage impliquent que l’étudiant est également salarié d’une entreprise, par le biais d'un contrat d'apprentissage ; il perçoit donc un salaire. Pour le diplôme EII, la formation est assurée par l’école, l’ITII Alsace et l’entreprise.

En entreprise, l’étudiant réalise des missions et des projets sous l’encadrement d’un tuteur entreprise, nécessairement ingénieur de formation. Un tuteur académique suit également les étudiants dans leurs activités en entreprise et reste en lien avec le tuteur entreprise.

De nombreux partenaires industriels dans des domaines aussi variés que l’ingénierie, la production, le transport, l'énergie, l'informatique, les services, etc. nous font confiance depuis plus de 25 ans, qu’il s’agissent de grands groupes internationaux ou de start-ups : Addi-data, Alstom, Brucker, Bürkert, Clemessy, Euro information, Hager, Kuhn, Lilly, Liebherr, Lohr, Mahle Behr, PSA, Siemens, Sew Usocome, Socomec, SNCF, SPIE, Strataggem, Thurmelec…

Grâce à l’apprentissage, plus de 90 % des diplômés ont un emploi dans les deux mois suivants leur fin de formation.

Organisation du cursus

L’alternance s’effectue sur des périodes de quatre semaines en général : deux semaines de formation académique, deux semaines de formation en entreprise. Durant les trois mois d’été et le dernier semestre de formation, les étudiants sont en entreprise ou effectuent le séjour à l’international (trois mois minimum sur la durée de formation).

Les enseignements couvrent :

  • l’électronique : analogique et numérique, systèmes embarqués…
  • l’informatique : programmation, temps réel, réseaux…
  • les sciences de l’ingénieur : automatique, cobotique, vision industrielle…
  • les sciences humaines et sociales : marketing, communication, développement durable…

Une vision d’ensemble des enseignements est disponible sur la fiche diplôme.

Le séjour à l’international et l’obtention du TOEIC conditionnent l’obtention du diplôme et certifient la capacité d’ouverture et de communication en anglais.

En entreprise, les missions confiées accompagnent les étudiants d’une posture de technicien supérieur en début de formation à celle d’un ingénieur en fin de formation. Les premières missions sont courtes et ont pour objectif de découvrir le monde de l’entreprise, puis elles évoluent petit à petit vers des missions plus longues, pour lesquelles il est demandé d’évoluer vers plus d’autonomie et de responsabilités. Le projet de fin d’études consiste en un projet d’importance pour l’entreprise et fait appel à des compétences techniques et scientifiques d’une part, de gestion de projet et de communication d’autre part.